HAUT-JURA-ENERGIES renouvelables
Voir aussi :

La micro-cogénération


La cogénération (notée CHP, Combined Heat and Power) est la production simultanée de chaleur et d’énergie mécanique, généralement transformée en électricité, à partir d’une même source d’énergie. La cogénération permet d’atteindre des rendements globaux (électricité + chaleur) de 90%. Soit un gain d’énergie primaire jusqu’à 35 % en comparaison de la filière énergétique classique "réseau électrique + chauffage au gaz".

L’Europe fixe la limite supérieure de la "micro-cogénération" (notée MCHP) à 50 kWe (directive 2004/8/CE). En France, étant données les plages d’abonnement EDF, le seuil est plutôt de 36 kWe. Enfin, le projet de norme Pr NF EN 50438 sur les "Prescriptions pour le raccordement de microgénérateurs en parallèle avec les réseaux publics de distribution basse-tension" concerne les équipements de puissance inférieure à 10 kWe.

Dans le cas des grands cogénérateurs, il s’agit avant tout de produire de l’électricité. Ils sont dimensionnés pour fonctionner à pleine charge durant une certaine période de l’année. La chaleur doit être alors utilisée par les bâtiments alentours. A l’inverse, les micro-cogénérateurs de plus faible puissance (1 à 10 kWe) sont utilisés pour couvrir (en partie ou en totalité) les besoins thermiques d’un unique bâtiment : ce sont donc des chaudières qui produisent de l’électricité, "des chaudières électrogènes". La quantité d’électricité produite n’est alors qu’une conséquence du fonctionnement de l’équipement pour couvrir les besoins thermiques.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site www.microcogeneration.info.

Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
sur http://www.amoes.com/fr/energie/mic...

Les fabricants de chaudières autrichiens et allemands développent dans leurs centres de recherche des chaudières équipées de modules de micro génération qui produisent pour l’instant de 1000 à 2000 W. Des progrès à suivre dans les prochaines années.